Voyage gastronomique à travers la France

Sept étudiants ont eu la chance de participer à l'atelier cuisine.

Le 11 juillet a débuté l’atelier de cuisine de Barbara et Cynthia. Ces dernières ont accompagné sept étudiants dans un voyage gastronomique à travers la France. Revêtue de tabliers blancs et brandissant des cuillères, cette équipe courageuse s’est lancée dans la création de trois plats traditionnels.

Entrée : la Provence

N'ont-ils pas l'air appétissant ?
N’ont-ils pas l’air appétissant ?

“Notre point de départ, c’était les œufs mimosa de Provence. Cette entrée nous a donné l’occasion de créer une mayonnaise faite maison !” Pour ceux qui n’ont jamais goûté ce mets délicat, cela n’a rien à voir avec le produit en bocal. Il s’agit de séparer un jaune d’œuf du blanc, d’y ajouter de la moutarde et de fouetter le tout en ajoutant des traits d’huile d’olive. Pour une démonstration, demandez à Cynthia qui est devenue experte.

 

Plat principal : le Nord-Est

Mhmmmm !
Mhmmmm !

Le plat principal était une quiche lorraine. Vous l’aurez deviné, cette recette est originaire du département français du même nom (la Lorraine, pas la quiche).

“Ici, au Vermont, il nous manquait certains ingrédients. On a dû remplacer les lardons avec du jambon et la crème fraîche avec une crème aigre. Mais en fin de compte, nous n’avons pas perdu l’âme de l’original. Le secret réside dans le gruyère !”

 

Dessert : la Normandie

On n'en trouve pas des pareilles à Proctor !
On n’en trouve pas des pareilles à Proctor !

“Pour le dessert, on a préparé une Tarte Tatin de Normandie, où la pomme pousse en abondance. Il faut “baigner” du sucre dans de l’eau et le faire bouillir à feu doux pendant longtemps.” Une fois le sucre caramélisé, on y ajoute des pommes et couvre le tout d’une pâte, puis on le met au four. Après la cuisson, il faut mettre la tarte sens dessus/dessous et la servir renversée ! Barbara a démontré son habileté culinaire en la retournant d’un seul coup (au roulement du tambour de l’équipe).

 

La tarte finie, chacun a pu enlever son tablier et profiter des fruits de son travail (au sens propre comme au figuré). Peu après, les assiettes étaient vides et l’équipe était submergée du bonheur que seul un bon repas peut apporter. Si jamais vous avez envie de vous balader dans la France culinaire, n’hésitez pas à vous inscrire à ce super-atelier. Vos papilles gustatives vous remercieront.

Beckwith Keri Claire

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


css.php