Quel lien entre Ravel, Debussy, Falla, Liszt, villa-Lobos ?

Compositeurs français, francophones ou francophiles, tous entretenaient un rapport particulier à l’ici et l’ailleurs. Nostalgie, rêves d’exotisme, légendes, inspirations réciproques… 

Au XIXème siècle, Liszt en exil à Paris et à Genève, cherche à retrouver dans ses Rhapsodies hongroises la beauté des traditions de son pays natal, pendant que Chopin importe avec la mélancolie qui le caractérise le souvenir de la Pologne à Paris, avec  un succès tel que tous les salons d’Europe écoutent et composent alors des Mazurkas.

“La France rêve de sonorités andalouses de Habanera”

Au XXème siècle, Ravel, reclus dans l’humidité des forêts du nord de la France rêve de sonorités andalouses de Habanera, et Debussy ne se remettra jamais bien du choc de l’exposition universelle de 1889 où, s’inspirant des gammes inédites venues d’Orient dans ses propres créations, il modifiera pour toujours l’histoire de la musique européenne.  

“S’inspirer de l’impressionnisme français sans rien perdre du feu des rythmes de l’Amérique du Sud.”

En 1923 Heitor Villa-Lobos, de retour de périples l’ayant mené de la Chine jusqu’aux tribus reculées du Nord du Brésil, entreprend également le voyage jusqu’à Paris pour s’inspirer de l’impressionnisme français sans rien perdre du feu des rythmes de l’Amérique du Sud.

Quelques années plus tard, Roland Dyens traversera l’Atlantique dans le sens inverse pour rencontrer la veuve du compositeur brésilien et reproduire à la guitare les sonorités de ce Nouveau Monde. 

Un concert de l’École française ! 

Ce vendredi 27 juillet à 20h, dans le magnifique Concert Hall du Middlebury College, 9 musiciens de l’École française viendront vous donner un aperçu des rencontres entre ces différentes inspirations et cultures.

Un hommage à Debussy 

Le samedi 4 août à 19h30, c’est au salon du Château que ces mêmes musiciens viendront rendre hommage à Debussy, dont nous fêtons en 2018 les 100 ans de la disparition tandis que sa musique n’aura jamais été aussi vivante

Clémentine Dubost

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


css.php