Immaculée Niwemugeni : “Le programme de Paris, une chance exceptionnelle”

Entretien : Étudiante à l’École française de Middlebury cha-que été depuis 2015, Imma-culée Niwemugeni participe maintenant au programme de Paris. Professeure de français depuis maintenant 15 ans à Portsmouth (NH), elle nous parle de cette école, ouverte en 2016.

Peux-tu me décrire en quelques mots le programme de Paris ?

L’École de Middlebury à Paris est située dans le quartier de la Madeleine (8e arrondissement). Ce programme est destiné aux étudiant.e.s de maîtrise qui viennent normalement passer quatre étés sur le campus pour obtenir tous leurs crédits. Cette nouvelle session « parisienne » permet donc à un petit groupe d’étudiant.e.s qui a passé au moins un été sur le campus de Middlebury, d’aller suivre trois cours différents en France pendant 6 semaines. C’est un petit programme : nous sommes 16 étudiant.e.s, et il y a 4 professeur.e.s.

Quelle serait une semaine typique pour toi dans ce programme ?

Nous avons cours du lundi au vendredi, mais c’est différent de Middlebury puisque ces cours changent selon les jours. Nous avons ensuite un tas d’activités prévues. Le lundi nous visitons la ville ; le mercredi nous avons des conférences qui sont toujours en rapport avec nos cours, et enfin le vendredi nous allons toujours au restaurant tous ensemble. Il y a toujours quelque chose à faire dans ce programme, c’est vraiment bien !

Pourquoi as-tu choisi d’aller à Paris cet été ?

J’adore le programme de Middlebury et son campus. Mais je voulais avoir la chance de vivre l’apprentissage d’une langue en immersion totale et absolue, et c’est exactement ce qu’offre le programme de Paris. À Middlebury, il y a forcément un moment où l’on doit parler en anglais, avec les employé.e.s de l’Université par exemple. Ici, si je vais au restaurant ou si je regarde la télévision, c’est forcément en français. Aussi, j’ai l’occasion de voyager ici, puisque nous avons nos week-ends de libres. Je suis allée en Belgique la semaine dernière, et j’aimerais bien visi-ter les autres coins de la France. Et tout ça, je peux le faire sans rompre l’engagement d’hon-neur- !

Le programme étant si petit, restez-vous uniquement entre vous ?

Cela dépend des personnes. Une étudiante a choisi de vivre avec une famille d’accueil, elle rencontre donc pas mal d’autres personnes. Les autres étudiant.e.s sont dans des appartements situés près de l’école. Personnellement, je reste beaucoup avec mes camarades, mais beaucoup se sont fait des ami.e.s français.e.s en dehors du programme. En tout cas, je suis très contente ici, c’est une chance exceptionnelle, même si les gens de l’École française de Middlebury me manquent énormément !

Propos recueillis par Connor Owens

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


css.php