S’évader de son travail à l’aide d’un appareil photo

L’exposition de l’atelier se trouve au Grand Salon du Château.

La fin de l’été approche et nous sommes tous malades de tristesse (ou peut-être de stress). Aussi triste la fin soit-elle, elle se présente aussi comme le moment de voir les fruits de nos travaux. Hier soir, la grande exposition de l’atelier photo a eu lieu. En parlant aux parti­cipants de l’atelier dirigé par Didier, j’ai constaté qu’ils étaient tous reconnaissants de la pause que cet atelier leur a offert ; une pause dans leur travail pour regarder la vie au­tour d’eux. Michael a aussi dit qu’il avait beaucoup appris sur Middlebury à travers les photos des autres et les discussions autour d’elles.

Tous les participants sont arrivés à l’atelier avec une variété d’expérience en photographie ; Richard n’était pas très expérimenté avant cet été et Devon ne savait utiliser ni Photoshop ni le mode manuel, mais Michael prenait des photos régulièrement pour son travail comme anthropologue (surtout à propos de la migration entre le Mexique et Paris). C’était un défi pour eux tous, soit d’apprendre le vocabulaire de la photo en français soit d’apprendre ses méthodes, mais ils ont tous loué l’enseignement de Didier.

Pour l’exposition, chaque personne dans l’atelier a pu choisir entre 6 et 8 photos. Richard s’est focalisé sur les objets, Michael sur la vie quotidienne de Middlebury, et Louise a fait un bon mélange d’après le thème de la semaine. Si vous n’avez pas eu le temps d’aller au vernissage hier soir, les photos sont toujours au Grand Salon du Château pour le plaisir des yeux.

Shannon Muscatello

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


css.php