Fatima : une image de la France loin des idées reçues

Soria Zeroual est l'actrice qui interprète Fatima.

Dimanche soir a eu lieu la première projection cinématographique de l’été à Twilight hall. L’équipe de direction a tapé fort dans le choix du film. Fatima, réalisé par Philippe Faucon en 2015, a offert une double difficulté pour nos étudiants : celle de comprendre le français parlé par les personnages et les sous-titres en français, traduction de l’arabe, qui est la langue qu’utilise le personnage principal du film. Cela était particulièrement difficile pour les étudiants de niveau 200 pour qui les sous-titres allaient un peu vite. Mais beaucoup ont été surpris de la facilité avec laquelle ils ont réussi à être emportés par le sujet du film. Ils ont été touchés par le personnage de Fatima, une femme célibataire de quarante-cinq, ans issue de l’immigration maghrébine, qui doit élever ses deux filles dans un monde dont elle ne fait pas partie.

« J’ai été très émue par l’amour que Fatima porte pour ses filles », confie une étudiante. « Cela nous permet de mieux nous identifier avec les personnages et de comprendre ce que cela fait d’avoir des parents immigrés».

L’apparente simplicité des situations présentes dans le film permet d’exprimer de profondes tensions sociales présentes dans la société française. Pour une autre étudiante, « la différence entre Souad et Nesri », les filles de Fatima, l’une cherchant à s’échapper par le biais des études et l’autre par la rébellion contre sa mère, « illustre la difficulté pour les citoyens français issus de l’immigration de s’intégrer dans la nation française ». Toutefois, pour Julia, étudiante en 200 qui a été emballée par le film, l’histoire aurait pu s’étendre un peu plus sur la relation que les filles ont avec leur père ou sur le changement de comportement de Nesri vis-à-vis des garçons après l’accident de sa mère. Elle soulève un des points négatifs que l’on pourrait relever dans le film : la façon dont de nombreuses situations, personnages et relations sont présentées au spectateur sans toutefois être toujours explicitées.

Le film a toutefois fait un carton auprès des étudiants qui ont apprécié qu’on leur présente une image de la France loin de leurs idées reçues.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


css.php