Un film profond au coeur léger

Pour la première projection de l’année, les étudiants ont pu apprécier un film léger et profond à la fois : Il a déjà tes yeux de Lucien Jean-Baptise.

Un franc succès. Pour le premier film de la session, l’École de français a décidé de projeter Il a déjà tes yeux. Réalisé par Lucien Jean-Baptiste, ce long-métrage au coeur léger traite avec brio d’un sujet pourtant difficile à manier : celui d’un couple noir qui adopte un bébé blanc. Drôle et profond à la fois, cette comédie sociale fut très appréciée par les étudiant.e.s. “C’est une belle histoire qui évoque des thèmes actuels, confie Spencer du niveau 2.5. La race, l’inclusivité, ce sont des sujets difficiles à traiter, et ce film réussit à les manier de façon tout à fait extraordinaire”.

Une histoire de fromage

Au-delà de cette belle histoire humaine, les étudiants ont fait face à un défi qu’ils devront relever tout l’été : regarder un film en français. “Je n’ai pas compris toutes les phrases, tous les mots, avoue Avary du niveau 3, mais la trame du film était facile à suivre et les sous-titres m’aidaient beaucoup. Ma scène préférée ? Quand ils courent tous dans l’hôpital à la fin, bien sûr ! C’est un moment magique”.

Un avis partagé par Spencer, et aussi par Philippe du niveau 2.5, qui a appris un nouveau mot de vocabulaire pendant sa petite interview. “J’ai beaucoup aimé le film. Parfois c’était un peu…  “fromage”, je ne sais pas si cela se dit en français ! (cheesy, qui se dit ringard en français), mais cela ne me dérange pas. Au contraire, j’ai vraiment aimé. J’ai paniqué quand ils ont perdu le bébé ! Mais bon, il y a cette scène finale fantastique dans l’hôpital qui est très marquante. C’était en tout cas une bonne idée de projeter ce film en premier, accessible et plutôt facile à comprendre”.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


css.php