Angleterre – États-Unis : L’analyse de Zach Beaudoin

Pendant les dernières semaines, l’équipe féminine des États-Unis de football n’a pas perdu un seul match. Pour certaines personnes, l’attention était sur Megan Rapinoe qui a dit qu’elle n’irait pas à la Maison Blanche. Pour le match aujourd’hui, elle n’était pas sur le terrain. Quand tout le monde l’a vue à la télévision à Coffrin, il y a eu des exclamations.

Le score était très proche avec les États-Unis qui menait d’un but face à l’Angleterre une grande partie du match. Il y a eu deux moments où l’Angleterre a cru tenir tête aux championnes du monde en titre. La première fois, les trois Lionnes ont éga­lisé mais le but a été refusé et la deuxième fois c’était quand il y a eu un pénalty, mais la capitaine Daly a échoué devant la gardien­ne américaine.

À la fin, les États-Unis sont partis avec la victoire et vont jouer le prochain match pour le titre. C’était un match difficile pour les États-Unis, pas comme les deux premiers matches où les joueu­ses étaient supérieures par rapport aux autres équipes. Aujour­d’hui, nous avons regardé un match qui était vraiment amusant. Alors, peut-être qu’elles n’ont pas eu besoin de Rapinoe, mais elle nous manque et j’espère qu’elle va jouer la prochaine fois.

Zach Beaudoin

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


css.php