États-Unis – Pays-Bas : L’analyse de Zach Beaudoin

Dimanche dernier, l’équipe féminine des États-Unis de football a gagné le match contre les Pays-Bas et a remporté la Coupe du Monde féminine de football. C’est le quatrième titre mon­dial pour les États-Unis. Cependant, le match était très difficile pour chaque formation. Personne n’a marqué de but avant la 61e minute. C’était un match long et douloureux pour les deux équipes. Une joueuse s’est blessée à la tête et puis a continué de jouer jusqu’à la fin.

Pour l’équipe des États-Unis, Megan Rapinoe, qui n’avait pas joué lors du dernier match faute de blessure, est revenue et a marqué sur pénalty. La jeune Rose Lavelle a aggravé le score suite à une frappe somptueuse de 20 mètres. À plusieurs repri­ses l’équipe des Pays-Bas a essayé de mettre un but mais malheureusement elles n’ont pas pu marquer. Elles peuvent être fières parce qu’elles ont travaillé très dur.

Après le match, les joueuses des États-Unis ont célébré sur le terrain et puis mis en ligne une vidéo où elles dansaient dans le vestiaire. Rapinoe peut être vue en train de verser du champagne sur sa tête avec joie. Donc cette coupe du monde féminine de football est très politique pour les États-Unis, mais après cette victoire, personne n’a de mot à dire.

Zach Beaudoin

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


css.php