Un titre longtemps attendu, une bataille pour la C1

Alors que le Liverpool de Klopp est champion, Samantha Thomas vous détaille les dernières batailles à livrer dans le championnat anglais.

Après avoir attendu trois mois insoutenables, l’inévitable s’est passé. La semaine dernière, le jeudi 25 Juin 2020, Liverpool a été couronné champion d’Angleterre. Avec un incroyable 86 points, 23 de plus que Manchester City qui reste deuxième, les Reds de la Merseyside dominent le football en Angleterre. Les fans de Liverpool savaient que leur destin était assuré (quand la ligue a été suspendue à cause du Covid-19, l’équipe avait plus de 95% de chance de remporter le championnat), mais ils peuvent enfin fêter. Avant ce titre, cela faisait trente ans que Liverpool avait remporté un titre de Premier League – une attente particulièrement longue pour un club avec autant d’histoire. Avec des chansons comme le célèbre You’ll Never Walk Alone, les supporters de Liverpool ont fêté leur titre tout le week-end dernier. Félicitations à tous les fans de Liverpool et regrets aux fans de Manchester United, Manchester City et Everton. Nous devrons inventer de nouveaux chants.

« Le Drop »

À l’autre bout du classement, le drame continue. Watford (16e) a perdu 0-1 contre Burnley lundi et a donc a échoué à creuser l’écart avec la zone de relégation. Avec un total de 21 points, Norwich sera reléguée au « Championship », à moins qu’un miracle ne se produise. Selon Deloitte Sports Business Group, « Le Drop » coûte environ 50 millions de livres en raison de la perte de revenus liée aux droits télé et aux sponsors. Aston Villa, Bournemouth et West Ham ont toujours 27 points, tandis que Watford en a 28. Parmi les six dernières équipes, Bournemouth a le calendrier le plus difficile. Les Cherries vont rencontrer United (6e), Tottenham (7e) et Leicester (3). Toutes ces équipes sont dans la course pour la Ligue des Champions. Cette année, à cause de l’expulsion de Manchester City par l’UEFA, le cinquième pourra se qualifier pour la C1. Il reste donc beaucoup de drame à venir dans ce championnat.

Quelques idées en passant

La pandémie de Covid-19 touche à tous les aspects de la vie ; le bilan déclaré mondial est de 10.3 millions de cas confirmés et 504,000 décès. Au-delà de la crise sanitaire, la pandémie a privé le monde de l’occasion de se rassembler autour des sports. Nous les regardons sur un écran chez nous, au lieu d’être dans un bar avec des ami.e.s. Les stades sont vides et les émissions utili­sent des bruits de fond, qui viennent de la FIFA 20. Le sport n’est pas une question de vie ou de mort. Pourtant, il est important. Sinon, pourquoi, entre 2008 et 2012, le gouvernement espagnol a-t‘il donné 884 millions d’euros à 20 clubs de football ? Et pourquoi est-ce que, aux États-Unis, depuis 2006, 11 milliards de fonds publics ont été dépensés pour la construction de stades? Le football est fascinant parce qu’il est, à la fois, un sport populaire et un terrain de jeu pour les gens riches et puissants.

Samantha Thomas

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


css.php