Comme dirait l’autre “Je reviendrai à Montréal !”

Prenez deux bus de voyage, remplissez-les avec près de 80 étudiant.e.s de l’École française de Middlebury College et envoyez-les dans la belle ville francophone de Montréal. Résultat ? Abus de poutines, soirée dansante sur la rue Crescent, spectacles de drag queen et même une amende de 127 dollars pour des assistant.e.s criminel.le.s. 

Oui, le voyage dans la ville aux cent clochers fut une réussite ! Pour Alston du niveau 1, cette escapade aurait même dû durer encore plus longtemps. “J’ai beaucoup aimé le voyage. J’ai mangé dans un restaurant où j’étais déjà allée au Nouvel an. C’était vraiment bien de pouvoir voyager avec mes camarades. Dommage que l’excursion n’ait pas duré un peu plus longtemps”. Laurent du niveau 4 rejoint l’avis d’Alston : “C’était trop court, il y a beaucoup de choses à visiter à Montréal. J’ai trouvé que tout était moins cher qu’aux États-Unis, notam-ment la nourriture. J’ai adoré l’accent. C’était difficile de comprendre ce que les gens di-saient, mais j’aimais beaucoup être exposé à un accent différent”.

Poutine, shopping et bières

Forcément, beaucoup d’étudiant.e.s se sont jeté.e.s sur le plat traditionnel de la région : la poutine.  Ce plat est vraiment délicieux. Par contre je n’arrêtais pas de l’appe-ler la « Putain » par accident”, précise Sara du niveau 2. “À part ça, j’ai pu faire du shopping, boire des bières, et me balader avec Ashley et Bella au Vieux Port !”. Ashley, justement, a beaucoup apprécié le voyage. Attention, séquence émotion : “Un voyage au-delà de la frontière états-unienne, dans une ville francophone, avec toutes mes nouvelles amies, qui dit mieux ? J’ai passé un très bon moment dans le bus avec Fiona. Nous mettions l’ambiance à l’arrière du bus. Dommage que nous étions à côté des toilettes. Sinon, j’ai beaucoup aimé Notre-Dame, le pub La Belle Époque et bien sûr la soirée de samedi soir avec les étudiant.e.s, c’était fan-tas-ti-que !”. 

Vous avez dit drag queen et amende ?

Si certain.e.s sont allé.e.s faire du shopping, d’autres ont préféré diversifier la liste d’activités, comme Riley et Billy : “Montréal, c’était inou-bliable.  Nous avons fait du vélo, nous sommes allés au musée et surtout, nous avons pu sortir samedi soir avec les assistant.e.s qui sont top top top. Merci à eux, ils/elles sont géniaux !”. On le savait déjà, mais c’est gentil de le rappeller. Sinon, Lauri, étudiante de maîtrise, a pu assister au feux d’artifice organisés par la ville. “Cela tombait à pic, puisque le thème des feux d’artifices était les États-Unis! Des locaux nous ont conseillé de regar-der le spectacle au bord du fleuve. Nous étions très bien placés, c’était vraiment bien !”. Tim, quant à lui, a apprécié ce lieu bilingue, ainsi que ses nombreux loisirs : “Montréal est une ville très intéressante : c’est une ville nord-américaine où l’on parle français. J’y ai passé un bon moment, notamment samedi soir au spectacle de drag queen !”. 

Enfin, comment ne pas terminer ce voyage sur une bonne note ? Par exemple, sur une amende bien salée ? Eh oui ! Vos assistant.e.s bilingues sont des criminel.le.s de renom puisqu’ils ont pris une prune de 127 dollars, pour avoir grillé un feu rouge… à vélo.

Ami.e.s du soir, bonsoir !

Connor Owens 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


css.php