Aller au contenu

Bienvenue à l’École de français

 

Même si je viens de combattre le coronavirus, je reviens cet été les batteries rechargées à bloc, les mirettes éblouies de soleil, la tête emplie de sons suaves devenus familiers après avoir vécu dans ma chère Catalogne. Il n’est guère facile d’apprendre une nouvelle langue même si la vôtre et l’autre sont sœurs, unies par le latin et liées par une histoire commune. Influencé.e.s par notre langue, nous faisons des erreurs de grammaire, de vocabulaire (en créant de « merveilleux » barbarismes par exemple), de conjugaison, de compréhension et de jugement, et nous nous sentons vaincu.e.s par maints faux sens parfois. Or, la curiosité l’emporte, le désir de savoir et de mieux comprendre nous gagne, le roulement des « r » ainsi que les ondulations des diphtongues ne cessent de nous étonner, et la beauté des tournures ne cesse de nous émouvoir. 
 
Bienvenue à l’École de français ! Bienvenue aux écoles de langues de Middlebury College ! L’été sera beau, l’été sera bon. Ce quatrième été sera encore plus exceptionnel que les autres, non ? Nous avons survécu à la pandémie, aux cours en ligne, aux masques, aux angoisses et à l’anxiété. Nous sommes prêt.e.s à entreprendre cette nouvelle aventure le cœur battant et le sourire aux lèvres. Profitons de cette chance unique que nous avons d’être ensemble que ce soit dans une salle de cours, au restaurant universitaire, sur un siège Adirondack à l’ombre d’un arbre, à un concert, au théâtre ou à une conférence. Je compte bien sûr à nouveau sur votre soutien et sur votre humour pour m’épauler et m’aider à mener la barque, encore une fois, envers et contre tout si besoin est.

Armelle Crouzières-Ingenthron

css.php