La journée de la justice pénale internationale et « l’écocide »

Une campagne est en cours pour créer un nouveau crime : l’écocide.

La journée de la justice pénale internationale nous rappelle l’importance des progrès faits et à faire. Aussi, apprenez plus du mouvement nécessaire qu’est « l’écocide ».

Est-ce que vous savez que, ce mois-ci, a eu lieu l’une des journées les plus importantes dans le monde de la justice pénale internationale ? C’était la Journée de la Justice pénale internationale ! Ok, vous êtes pardonné.e.es cette fois, mais notez-le dans vos agendas !  En bref, cette journée commémore l’adoption du Statut de Rome, le traité qui a créé la Cour Pénale Internationale le 17 juillet 1998. La Journée de la Justice Pénale Internationale est un jour pour se souvenir de l’immense progrès parcouru depuis les dernières décennies, mais aussi du progrès futur dont nous avons besoin et pour lequel nous devons continuer à nous battre. Beaucoup de pays, d’organisations internationales et non gouvernementales, reconnaissent cette journée. Je vous encourage à visiter deux campagnes de sensibilisation en ligne que la CPI a organisées: « Bâtir un monde plus juste » et « Le juste compte». Ne vous inquiétez pas pour l’engagement sur l’honneur ! Le français est l’­une des deux langues de travail à la CPI. 

Écocide

De plus, il y a une campagne globale pour créer un nouveau crime international qui s’appellerait « l’écocide ». Récem­ment, un panel d’experts a déterminé la définition de ce crime et ils recommandent que la communauté internationale fasse de l’écocide le cinquième crime dans la juridiction de la CPI (est-ce que vous vous rappelez des autres? Il y a un examen demain sur Canvas !) En quelques mots, l’écocide est le crime de mettre en danger l’environnement et de le faire avec imprudence, ce qui s’appelle l’insouciance ou « dolus eventualis». À mon avis, je crois que ce mouvement global pour l’écocide est un mouvement nécessaire qui a besoin de notre soutien, mais je ne pense pas que ce soit une bonne idée de l’adopter dans la juridiction de la CPI, car la Cour est déjà surmenée et sous-financée. C’est une meilleure idée de créer un autre tribunal juste pour l’écocide.

Kip Hale

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


css.php