Pérégrinations Montréalaises

Départ

« Attention Mesdames et Messieurs dans un instant, on va commencer, installez-vous dans votre fauteuil bien gentiment… » Les paroles de Michel Fugain fulgurent dans mon esprit alors que je me tiens près de la porte du bus, samedi 30 août dernier. « 5, 4, 3, 2, 1, 0, partez ! Tous les projecteurs vont s’allumer et tous les acteurs vont s’animer en même temps ! »

Le bus part, il est 8h30. Je ne sais pas comment vous vous sentez, mais je suis anxieux. Le passage de la frontière m’inquiète et j’appréhende l’arrivée à l’hôtel. C’est la première fois que je me vois confier un si grand nombre de personnes. Mais finalement, peu importe. Le voyage se passe à merveille et nous arrivons sans encombre à l’hôtel. L’installation est un peu improvisée, et il manque 13 clefs, mais nous nous donnons rendez-vous plus tard pour régler ce petit contretemps. C’est par petit groupe que vous partez vers vos aventures canadiennes.

Pendant ce temps, de l’autre côté de la frontière…


Karla a remarqué que l’organisation a connu quelques “couacs” : « Ce n’était pas tout à fait l’hôtel rêvé, mais c’était parfait d’avoir carte blanche, nous avons tous pu faire comme nous avons voulu. »
Étudiante en maîtrise, elle admet avoir « beaucoup mangé et beaucoup marché. » Quand je lui demande « où ? », elle répond : « nous avons marché sur les traces d’Anthony Bourdain », un chef bien connu, grand amateur de nourriture depuis sa plus tendre enfance et chef de la brasserie Les Halles, à New York. Je dois avouer que de notre côté, à Michael, Ben, Joseph, Connor, Carlos et moi-même, nous nous sommes délectés de poutine aussitôt arrivés.
Ashrita et Ellery ont elles aussi bien profité de la cuisine québécoise, mais pas seulement : « Nous sommes allées à la Cathédrale-Basilique Marie-Reine-du-Monde et nous avons aussi visité Notre-Dame et le vieux quartier. Nous avons vraiment apprécié ».

Montréal sous tous les angles


Montréal est une ville aux multiples facettes et bien des possibilités s’offraient à vous. Certains parmi vous ont visité le quartier latin, d’autres ont opté pour le parc Jean-Drapeau ou le Mont Royal, à l’instar d’Ashrita et Ellery. Après quelques errances dans les larges rues de Montréal, nous sommes rentrés donner aux derniers malchanceux les clefs des chambres qui jusque-là manquaient.
C’est alors qu’est arrivé le moment d’aller profiter de la nuit québécoise. Karla et son groupe ont mangé au Big In Japan et ont passé la soirée au Dominion Square Tavern. Pour nous, rejoints par d’autres étudiants, c’est au Warehouse, que nous avons dansé toute la nuit. Quel qu’ait été votre choix d’activité nocturne, nous espérons, en tout cas, que rien ne vous a empêché de profiter du jour suivant.

Beaucoup en ont profité pour se rendre au Mont Royal et affronter ses quelques milliards de marches d’escaliers. Mon groupe et moi-même avons pris notre courage à “deux pieds” et visité la Basilique Saint Joseph. Son toit massif trône au sommet du Mont Royal, après ce qui semble être un nombre interminable de marches, l’édifice est certainement impressionnant.

L’appel de la littérature

Dana, un étudiant de niveau 200, aveugle, a participé au voyage avec tout le monde, et notamment Aidan, son chien guide. Le samedi, c’est Olga, assistante qui l’a accompagné dans le parc La Fontaine. Puis le lendemain, c’est avec une camarade étudiante, Domonique, qu’il a visité la ville. « J’aime beaucoup Montréal, » me confie-t-il. « J’ai aimé la poutine et le métro qui est très agréable. J’étais content de pouvoir visiter avec Domonique. Nous sommes allés chez Ramsey, au Plateau et au Sandwich shop. Nous avons aussi été dans des librairies. » Ils n’ont pas été les seuls à ressentir l’appel de la littérature ; Ellery et Ashrita m’ont dit avoir également beaucoup aimé la librairie Archambault.

Finalement, après bien des pérégrinations, on peut dire qu’à nous tous, nous avons bien dû voir l’intégralité de la ville. C’est pour cela que nous attendons impatiemment vos photos afin d’en faire profiter tout le monde, y compris vos proches et familles qui suivent vos aventures via la gazette et le site de l’École.

Toutes les photos du voyage sont disponibles ici.

Alex Crémieu-Alcan

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


css.php