À mesure que le monde se réchauffe, les vignobles français font face à des défis particuliers

Sydney prend de nouveau la plume pour vous parler de l’impact du réchauffement climatique sur les vignerons français.

Bien que certains de nos compatriotes préfèrent ignorer le réchauffement climatique, certains vignerons français, eux, n’ont pas le choix. J’ai eu la chance de poser quelques questions sur ce phénomène à Adélaïde Grall, du Domaine Vincent Grall à Sancerre en Centre Loire. “[Le changement climatique] est un cycle normal dans la vie de la terre…Les actions de l’homme en accélèrent peut-être l’effet”, m’a-t elle expliqué. Et de se demander comment les effets pourraient changer la vinification en France.

Les types de raisins et leurs crus

Autrefois, les vendanges (c’est-à-dire, la récolte annuelle des raisins) avaient lieu en àctobre. Mais depuis 2000, puisque les températures grimpent de par le monde, les raisins sont prêts à être cueillis de plus en plus tôt; cette année, les vendanges se dérouleront fin août. Pour cette raison, selon Mme. Grall, il est “de plus en plus difficile” de produire des vins avec “la minéralité et la fraîcheur”, qui sont les saveurs traditionnelles de cette région. Les raisins ont aujourd’hui “plus de sucre, plus d’alcool, moins d’acidité.” Le rendement des raisins baisse aussi à cause du changement climatique. Avant l’an 2000, “il était courant que la nature soit (trop) généreuse en quantité,” et donc, “la tendance était plutôt de produire en-dessous du rendement autorisé.” De nos jours, il y a moins de pluie et donc, moins de raisins, et par conséquent, la capacité de produire a encore chuté par rapport à la demande.

Un avantage certain

Malgré ces désavantages, les climats plus chauds fournissent une protection unique contre les maladies typiques des raisins comme la moisissure, qui ne se développe pas aussi bien dans les climats plus secs. Ainsi, la vinification “naturelle” (avec la moindre intervention humaine possible) ou bio- le choix de ne pas utiliser d’herbicides-est plus facile.

L’avenir de la tradition en danger ?

Avec tous ces changements, on se demande pendant combien de temps encore on pourra savourer les effluves traditionnelles des vins français auxquelles on est habitué. En tout cas, on peut soutenir les vignerons artisanaux qui font de leur mieux pour maintenir leurs traditions et leur intégrité en dépit du réchauffement climatique.

Les vins du Domaine Vincent Grall sont distribués aux États-Unis par Nomadic Distribution en Californie et par MFW Wine Co. à New York.

Sydney Schoenfield

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


css.php