Demain est un autre jour

La Gazette vous propose de revoir le superbe texte de Pascal Somé, professeur du niveau 4, lu pendant les Francofolies.

Oui, pas de maîtrise sur cet autre jour appelé demain.

Point de maîtrise, mais davantage de liberté créatrice et d’attente stimulante aujourd’hui.

Oui demain est un autre jour !

Mais demain sera aujourd’hui ou ne sera pas.

Demain vit de la mémoire d’aujourd’hui, 

Demain vit du labeur d’aujourd’hui.

Aujourd’hui, cet imparfait, ce passé composé, ce passé antérieur de demain, 

Un passé pas si simple.

Aujourd’hui porte les germes de demain et demeure notre horizon, chaque jour.

A chaque jour suffit sa peine.

Aujourd’hui commence demain.

Pas d’aujourd’hui, pas de demain.

Tout commence aujourd’hui.

Aujourd’hui, le temps de la rencontre avec l’autre,

L’autre dans sa différence parfois déstabilisante mais toujours précieuse pour qu’advienne demain.

Aujourd’hui, le temps de la mise en route pour demain.

Aujourd’hui, le temps de la vie, 

Le temps de la paix et pas de la guerre, 

Le temps de l’échange et pas de l’exploitation, 

Le temps pour faire un bout de chemin ensemble,

Le temps du rire, de la joie, de la fête, de la solidarité, de l’amour,

Le temps d’une tension sereine vers l’essentiel.

Et si le vent souffle trop fort aujourd’hui sur les routes de notre quotidien, de nos rencontres, de nos espérances,

« J’aurais dû, tu aurais dû, il aurait pu, nous aurions pu, il aurait fallu que… »

Écoutons la vie, à l’oreille, nous murmurer sans cesse :

« Demain, il fera beau sur la grande route, 

Demain, il fera beau sur le chemin tracé laborieusement aujourd’hui,

Demain, espoir d’aujourd’hui,

Demain, un jour nouveau se lèvera sur nos rêves inachevés d’aujourd’hui.

Oui, oui, demain est un autre jour ! »

K. Pascal Somé, Middlebury, École de français, été 2021

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


css.php